Skiwanis

Un peu d’Histoire

Ça fait maintenant plus de vingt ans que nous avons la chance de profiter, juste derrière chez nous, d’un site enchanteur, en pleine nature, ou la faune et la flore s’unissent pour nous offrir un spectacle émerveillant, de jour comme de nuit.

À cette époque, deux messieurs  de Rouyn-Noranda, Côme Lapierre et Daniel Lemaire , qui connaissant déjà les environs, avaient relever le défie de tracer des sentiers pour pratiquer l’activité,  avec comme seuls outils leurs haches et leurs skis de fond.  

À leurs deux, ils ont entretenues pendant quelques années les sentiers de ski de fond qui allaient devenir les sentiers du Skiwanis.

 

 

Les débuts de Skiwanis

 

C’était donc le point de départ d’une activité gratuite qui allait profiter à toute la famille et qui se pratiquait tout juste derrière chez-moi.

À l’époque, Gérald passait ses automnes à débroussailler les sentiers afin qu’ils soient prêts pour la saison froide. L’hiver venu, il n’avait  qu’une motoneige peu adaptée au travail colossal à faire mais il s’en sortait tout de même habilement. Il a tout de même réussit , pendant plus de dix ans,  à donner aux gens de Rouyn-Noranda un endroit pour pratiquer le ski de fond. À ses débuts, M. Oglestone utilisait une bien petite motoneige qu’on voit sur la photo de gauche.

Puis vint un jour, à l’hiver 98, ou Gérald décida que s’en était assez. «« En fait c’est son épaule meurtrie qui le força à abandonner sa passion .»»

Le club Kiwanis venait pourtant de s’équiper d’une rutilante et toute puissante « SKANDIC Wide Track »..

C’est à ce moment que le couple Denis et Denise Lavigne, nouvellement retraité,  décida de prendre la relève de M. Oglestone.

On peut dire qu’ils en ont passé du temps dans les sentiers. Ils entretenaient les sentiers, été comme hiver, construisaient et réparaient des ponts, coupaient le bois de chauffage et l’automne venu, aidé des membres Kiwanis, débroussaillaient et finalisaient les préparatifs pour la saison à venir.

C’est en 2001 que les Lavigne,  aidés de leurs amis et de quelques bénévoles, ont érigé le refuge qui allait donner un atout supplémentaire à cet endroit déjà plutôt gâté par mère nature. 

 

Zone de Texte: Gérald devant l’affiche installée à l’entré des sentiers
( fin 80…)
Zone de Texte: Gérald au commande de sa motoneige Bombardier  Citation tirant la traceuse
Zone de Texte: Denis et Denise Lavigne sur le site du futur refuge de ski au printemps 2000.
À travers leurs lunettes et ce petit air nonchalant, il s'étaient en train de planifier la construction du 
REFUGE DES BOUGONS

Le premier hiver suivant la construction du  refuge, tous les skieurs étaient enchantés de pouvoir s’y arrêter et de profiter de l’endroit et des gens merveilleux qui le fréquentaient.

 

Les Lavigne ont fabriqué des aires de repos et ont développé de nouvelles pistes. Denise y a mis sa touche personnelle en accrochant un peu partout dans les pistes, des décorations du temps des fêtes, de la St-Valentin et de Pâques. Elle a même produite des peintures originales sur de grandes toiles.

           « Souvenez-vous de la banderole à l’entrée des sentiers de l’autre coté du chemin de fer.»

 

 

 

 

 

 

Zone de Texte: Une belle journée de mars 2002 au refuge de ski

À cette époque, le ski de fond était en pleine effervescence.  C’est en 1987 que le club Kiwanis de Rouyn-Noranda décidait d’offrir au gens de Rouyn-Noranda un endroit pour pratiquer gratuitement cette activité familiale. Cette année là ( 1987 ), Gérald Oglestone, alors employé de ON Rail, pris le contrat peu reposant d’entretenir les sentiers pour le ski de fond avec comme point de départ la plage Kiwanis.

Zone de Texte: Côme Lapierre 
et 
Daniel Lemaire 

dans les années 80